<< Retour à la liste d'Invités

ERIC-EMMANUEL SCHMITT

« Mon jeune héros, Jun, est un adolescent violent et renfermé sur lui-même qui vit dans la rue à Tokyo, explique Éric-Emmanuel qui ajoute : Il va rencontrer tout ce qu'il déteste en la personne d'un vieil homme, un prof de sumo, qui représente la tradition. Cet personne va lui dire “je vois un gros en toi”. Ce qui signifie qu'il voit le sage encore caché en lui. »

Le Cycle de l’invisible aborde toutes les spiritualités. Car L’auteur aime les philosophies et à travers elles montre combien il est facile de cultiver la tolérance. Toute l’œuvre d’Eric-Emmanuel Schmitt tend vers cela.

Entretien : Evelyne Garcia Jousset